Roboform = 6 Mois gratuit!!!

WOW!!!

J’utilise RoboForm Password Manager et je l’adore; Je pense que vous l’aimerai vous aussi!
En tant que nouvel utilisateur, lorsque vous achetez un abonnement RoboForm Everywhere en utilisant mon lien de parrainage, vous recevrez 6 mois supplémentaires GRATUITEMENT!

Achetez et apprenez-en plus sur RoboForm Everywhere:
https://www.roboform.com/lp?frm=offer-everywhere-referral&refid=rfo_198824
ou
Achetez directement ici:
https://online.roboform.com/login?authReturnUrl=pums_rf_refer&refid=rfo_198824&lang=fr

Auriez-vous besoin de coupons pour finaliser vos achats?

Il est facile de dépenser de l’argent en ligne. Mais tirer le meilleur parti est une autre histoire!
Faites-vous des achats en ligne? La réponse est sans doute OUI tout comme-moi!!!

Mais vous… Connaissez-vous Honey ou Coupert ?

Deux extensions de navigateur que j’utilise et qui recherche et applique automatiquement les meilleurs codes promotionnels à la caisse, et ce en un seul clic.

1) Honey: https://www.joinhoney.com (appartient à la famille PayPal)

2) Coupert: https://www.coupert.com

Une autre belle façon de faire des économies 😉

Êtes-vous préparez pour une deuxième vague?

Coronavirus : Un souche ou une source inépuisable ?

La COVID-19 a bouleversé nos comportements et il faut désormais apprendre à le côtoyer au quotidien.

Si une deuxième vague est à prévoir, des jours meilleurs le seront aussi… du moins pour ceux qui s’y prépareront dès maintenant, soutiennent les experts.

En effet, la crise de la COVID-19 nous à forcé à faire des choses auxquelles nous ne sommes pas habitués tel que : maintenir une distance entre nous, demeurer chez sois, travailler à distance, et encore… En fait, elle nous à obligé a mettre de côté, bon nombre d’aspects de nos vies et a réfléchir sur des moyens différents de procéder. Nous avons mis de côté les voyages, les fêtes, les sorties, la cuisine et même amis et famille au profit de l’hygiène. Mais cette crise devrait aussi nous faire réfléchir à «l’après»! La grande question à se poser est : à quoi ressemblera cet après?

Oui, je suis à la tête d’une agence proposant la conception de sites web pour mes clients

Je vais garder cette discussion aussi transparente et objective que possible afin que je puisse vous aider à comprendre à quoi s’attendre de nous et des autres concepteurs de sites Web.

Je suis loins d’être l’expert qui saura y répondre. Mais je suis et certains qu’il y à parmi mes lecteurs qui savent et vous diront que, ma force c’est la mise en place rapide et efficace d’outils et de sites WEB et la gestion des réseaux sociaux les plus fréquenté en affaire. En outre, avec un minimum de recherche on peut aisément trouver nos réponses grâce aux médias, qu’ils soient traditionnels réseaux sociaux, et ce même si ce n’est pas sur ces derniers qu’on retrouve normalement la sagesse incarnée. Une chose est bien certaine, les chercheurs sonnent l’alerte et les risques sont grands. Ce qui à pour effet de diviser en deux écoles de penser, les réflexions actuelle sur l’après qui optimisment, rappel le #CAVABIENALLER et celui pessimisme, comme en témoigne cet article qui sème déjà la terreur. Vous, lequel serez-vous ?

https://www.journaldemontreal.com/2020/05/05/une-nouvelle-souche-du-virus-plus-contagieuse-des-chercheurs-sonnent-lalerte

Bon, maintenant pour ma part, j’ai moi aussi quelques questions qui s’adresse aux gens d’affaire et commerçants d’ici

Êtes-vous prêt à traverser cette prochaine vague advenant qu’elle aie lieu ?

C’est le temps d’y penser, car cette réflexion devrait vous obliger à vous poser les questions essentielles quant au système économique actuel. Alors serez-vous de ceux qui interpréterez la ou les prochaines vagues comme une «souche» inépuisable de petits soldats nous faisant une guerre sans merci ou si vous opterez pour un virage tout azimut en considérant qu’il s’agit d’une «source» inépuisable d’opportunités intéressante afin de voir, penser et exercer la déconstruction de nos habituelles paradigmes.

Avec la crise actuelle liée à la COVID-19, il est plus que jamais nécessaire pour les détaillants québécois d’avoir une visibilité en ligne et dans le meilleur des cas, d’avoir un site web transactionnel afin de vendre leurs produits en ligne. Plusieurs études récentes ont d’ailleurs démontré que le commerce en ligne ne s’est jamais aussi bien porté que maintenant, surtout en cette période de confinement, où une bonne partie des consommateurs se retrouvent à la maison.

Avez-vous réussi à hausser signativement votre chiffre d’affaire durant la période de la COVID-19 ?

Car plusieurs ont réussi! Absolunet a par exemple dévoilé son rapport COVID-19 et e-commerce au Québec et au Canada. Le rapport décortique l’impact du coronavirus sur le commerce électronique, secteur par secteur :

  • + 105 % dans les « articles de sports » ;
  • + 106 % dans le « meuble et les articles de maison » ;
  • + 160 % dans « l’alimentation et la restauration » ;
  • + 161 % dans les « appareils ménagers, électroniques, matériaux de construction et rénovation » ;
  • L’industrie du vêtement enregistre quant à elle la croissance la plus « faible », avec +16 %.

Le trafic a par contre baissé, alors que les internautes québécois semblent plus décisifs ; moins de magasinage, plus d’achats.

Avez-vous un site web ?

Il est claire que les commerçants aillant tiré leurs épingles du jeux sont ceux qui offraient déjà leur présence sur la toile. Les autres, ce sont ceux qui rapidement ont compris que pour faire vivre son entreprise durant cette période, que ce ne serait pas sans un «Virage Numérique». Donc un site signé et daté de notre aire! Et si vous me répondez positivement mais que votre entreprise affiche sa présence sur facebook, instagram ou tout autres média sociaux, dit vous que vous avez un très grand besoin de mes conseils! Bien sûr vous êtes présent, mais tristement vous ne pourrez efficacement gérer votre carnet de commande et donc sa production et que dire de la gestion du paiement?! Cependant, dites-vous que vous êtes dans la bonne voie si vous considérez l’un d’eux comme un complément à votre vitrine électronique.

Vous voulez prendre le virage numérique ?

À titre de “gestionnaire, facilitateur et technologue” de concert avec mes partenaires je vous offre un nouveau service d’accompagnement gratuit pour améliorer vos outils numériques ou pour optimiser votre présence sur le web. Ce service s’adresse aux commerçants du Québec et prendra la forme d’un accompagnement personnalisé.

Faites-moi part de votre intérêt en communiquant avec moi. Puis mon équipe communiquera avec vous au cours des prochaines semaines pour valider votre admissibilité et évaluer vos besoins.

La question à 1,000 $ ; combien coûte un site web ?

Je sais que vous aimeriez avoir une réponse simple et rapide. Voici la partie décevante… Il n’y en a pas!

Il n’y a pas de réponse facile parce que les prix varient en fonction d’une tonne de facteurs.

Mais laissez-moi vous dire que si vous êtes de ceux qui croient encore qu’en 2020 un site web coûte Dix Mille Piastre (10,000 $), vous êtes complètement désinformé !

Et Le Panier Bleu dans tout ça ?

Le Panier Bleu, est une initiative soutenue par le gouvernement du Québec, dans le bût de dynamiser le commerce électronique local. Actuellement dans sa phase de lancement, lepanierbleu.ca se veut un répertoire complet des commerçants locaux partout dans la province. Un puissant moteur de recherche sera rapidement ajouté pour permettre de repérer les produits vendus chez nos commerçants et ainsi simplifier comme jamais l’achat local. C’est aussi un outil universel pour identifier facilement les commerçants locaux qui, pendant la crise, maintiennent leurs activités de vente. Le premier objectif du Panier Bleu est de guider les consommateurs vers les commerçants québécois afin de stimuler leurs ventes.

En autres mots, le projet du Panier Bleu, n’est ni plus ni moins qu’un gros bottin indexé, rassemblant les commerçants locaux du Québec, qui se seront inscrit sur cette nouvelle plate-forme… Mais vous devez savoir que pour qu’elle soit efficace, il vous faut donc avoir une visibilité et mieux encore, une vitrine en ligne sur la toile internet.

Parlons d’achat local ;-)

Je suis Martin Poncelet, un gestionnaire, facilitateur et technologue web, pouvant vous venir en aide avec vos futurs projet web à des prix très compétitifs et surtout bien moins élevé que vos gains en ventes et profits. Et je mon équipe, incluant moi… Sommes tous fabriqués ici, au Québec!

Alors ou vous retrouvez-vous lors de la prochaine vague ?

Nous sommes en mesure de vous aider maintenant, nous avons établis des kits web pour palier aux besoins de commerçants en quête d’un virage technologique sans casse-tête, alors ne manquer pas l’occasion de surfer sur la prochaine vague et communiquez avec moi par courriel ou en composant le 514.799.4150 sauf si, vous voulez essayer de vous garder la tête hors de l’eau encore une fois, pris par le tourbillon des tumultes à venir. Tout est toujours une question de réflexion et de choix!

Protection gratuite de niveau d’entreprise pour tous les Canadiens

l’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet



Accès anticipé :

Protection gratuite de la confidentialité et contre les logiciels malveillants offerte aux Canadiens

À titre de titulaire d’un nom de domaine .CA, vous nous connaissez sûrement comme gestionnaire du registre .CA. Ce que vous ne savez peut-être pas à notre sujet, c’est que l’ACEI joue un rôle important dans la protection de l’Internet au Canada, un rôle que nous avons décidé d’élargir pour vous protéger, vous et votre famille, en ligne.

 

Alors que nous faisons tous de notre mieux pour composer avec ces temps difficiles, nous présentons à nos titulaires de domaine .CA une offre exclusive : l’accès anticipé à notre nouveau service, le Bouclier canadien de l’ACEI.

 

Qu’est-ce que le Bouclier canadien?

 

Le Bouclier canadien est un service gratuit qui fournit aux Canadiens une protection contre les logiciels malveillants et l’hameçonnage ainsi que la préservation de la confidentialité du DNS de leurs réseaux mobiles et à domicile.

 

Pourquoi l’ACEI fait-elle cela?

  1. Pour protéger les Canadiens contre la hausse vertigineuse des menaces à la cybersécurité dans le monde entier, particulièrement durant cette période où un grand nombre de personnes travaillent ou étudient à la maison.
  2. Pour réduire notre dépendance des sociétés étrangères en ce qui a trait à l’infrastructure DNS essentielle (et personnelle).
  3. Pour offrir aux Canadiens des options au moment de choisir un Internet fiable, notamment celui qu’offre une organisation canadienne sans but lucratif n’ayant aucun intérêt à monnayer leurs données.

 

D’accord, vous m’avez convaincu. Que dois-je faire pour l’obtenir?

 

Lisez notre guide de configuration où vous trouverez les étapes à suivre pour configurer les installations IPv4, IPv6 et DoH pour tous vos appareils.

 






facebook

twitter

youtube

est l'organisme qui gère le registre des noms de domaine .CA du Canada, élabore et applique les politiques qui soutiennent la communauté Internet du Canada et représente le domaine .CA sur le plan international. Vous recevez ce courriel puisque vous avez un compte avec l'Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI) ou puisque vous êtes membre de l’ACEI.

 

979, rue Bank, bureau 400, Ottawa (Ontario) K1S 5K5 Canada

| 1-877-860-1411

Copyright © Autorité canadienne pour les enregistrements Internet 2020.

Tous droits réservés.

Et si vous aviez un de vos comptes, PIRATÉ ?

La question se pose et elle est pourtant très pertinente de nos jours, mais l’autre question qui devrait systématiquement vous venir en tête, devrait être… Mais comment pourrais-je le savoir ?

Et bien laissez moi vous présenter le site « Have I been pwned? », il vous informera à savoir, si vos données furent piratées

C’est bien connu, les sites internet (notamment ceux contenants beaucoup d’inscrits) sont souvent la cible des hackers, comme récemment Facebook et LinkedIn.

Comment savoir si vos données ont été récupérées par ces pirates ?

Tels votre noms d’utilisateur, courriel, mot de passe et aussi informations personnelles…
« Have I been pwned » vous aidera à le vérifier.

Vite, vérifiez vos données personnelles

Le site internet « Have I been pwned ? », traduit en français par « est-ce-que je me suis fait avoir ? » permet de vérifier si votre courriel ou votre noms d’utilisateur a fait partie des données piratées sur 340 sites ou applications compromis. Ça va de LinkedIn à Best buy, en passant par Minecraft, Facebook, Snapchat ou Youporn, tout vraiment tout! Le site recense en janvier 2019, plus de 6 milliards de comptes piratés !

Afin de bien vérifier votre compte, rendez-vous sur le site haveibeenpwned.com, puis entrez votre courriel ou votre nom d’utilisateur. Cliquez sur le bouton « pwned? ».

Si votre compte est “Clean”, le message « Good news — no pwnage found!(No breached accounts) », s’affichera dans un fond vert.

Donc OUF! pour vous, tout va bien. Mais revenez de temps en temps vérifier , car on ne sait jamais !

Par contre, si votre profil fait partie des comptes piratés, le message « Oh no — pwned!
Pwned on x breached sites and found no pastes (subscribe to search sensitive breaches) », s’affichera dans un fond rouge.

Donc… « HUSTON YOU HAVE A PROBLEM ! », mais avant de paniquer, prenez tout de même le temps de bien lire la suite…

Pour commencer, haveibeenpwned.com liste les sites concernés, avec la date du piratage et les éléments piratés, dont vous avez certainement trouverez ci-dessu, une liste non exhaustive… de part le fait qu’elle sera certainement toujours grandissante !

Voici pour vous, quelques termes de base, traduits pour vous:

  • email adresses = adresse courriel
  • passwords = mot de passe
  • password hints = question secrètes de mot de passe
  • usernames = nom d’utilisateur
  • dates of birth = date de naissance
  • IP adresses = adresse IP
  • Websites activity = activité sur le site

Alors quoi faire ????

Rien n’est perdu, lisez ci-dessous comment corriger ce problème !

Martin, que faire si mon courriel est dans la liste des comptes piratés ?

Si votre adresse ou votre noms d’utilisateur sont listés, vous pouvez effectuer plusieurs actions

  1. Au minimum, changez votre mot de passe
    Sur le(s) site(s) concerné(s): choisissez un mot de passe long (au moins 8 caractères), avec des majuscules et minuscules, des nombres et des caractères spéciaux. Parfois avec des phrases c’est plus facile à retenir, par exemple: $@lutM0nV13ux (Salut mon vieux).

    • Vous pouvez aussi utiliser un logiciel qui génèrent des mots de passe, comme Roboform, vraiment un logiciel bien pratique ! Puisqu’il n’est pas qu’un générateur, il a aussi l’avantage de les stocker et de les synchroniser pour vous, et ce sur la totalité de vos appareils, tout simplement génial !
  2. Changez votre adresse courriel de contact
    Drastique OUI, mais… si vous en avez plusieurs, sinon vous pouvez en créer une chez Gmail, Hotmail, Icloud, etc.
  3. Évitez de tomber dans le panneau en donnant trop de renseignements sur vous
    Quand vous vous inscrivez sur un site, si ce n’est pas obligatoire à l’inscription alors évité de renseigner les champs tel que date de naissance, adresse et téléphone, nombre d’enfants, couleur préférée, etc.Sachez que les renseignements donnés sur un site permet à celui-ci de cibler ses clients et parfois même la plus part du temps, d’espionner vos recherches internet, vos besoins, vos loisirs, vos envie, etc.De limiter donc, ses informations personnelles évitera aussi de se les faire pirater !

Qu’est-ce qui me dit que ce site, ne récupère pas lui aussi mes données ?

Une recherche soumise et Hop, mon adresse courriel ce retrouve stockée dans leurs base de données ! Je me rassure, car à priori ce n’est pas le cas, selon ce qu’ils répondent à cette question dans leur Foire aux questions. De plus, ce projet est sponsorisé par des géants de la sécurité sur le Web.

Brèves traduction pour les unilingue francophone

Les mots de passe d’utilisateurs sont-ils enmaginés dans ce site ?

Non. L’intention du site est de répertorier les adresses électroniques et les noms d’utilisateur pour vérifier des violations de données: ici le stockage des mots de passe serait inutile pour parvenir à cette fin.

Comment puis-je savoir que le site n’a pas pour objectif de collecter mon adresses courriel ?

Vous ne pouvez pas, mais ce n’est pas le cas. Le site est tout simplement destiné à être un service gratuit pour évaluer les risques des comptes personnels hackés. Comme pour tout site Web, si vous êtes inquiets sur la sécurité de vos données, ne l’utilisez pas.

Maintenant que vous savez tout, à vous d’y voir ! Mais dite-moi… Êtes-vous vert, ou dans le rouge ?

Crédit photo: Dimitry Anikin

Mon blogue passe au HTTPS par un certificat SSL et contribue à un Internet plus sécuritaire

Puis qu’Il m’arrive régulièrement de prodiguer certains conseils aux Internautes sur les bonnes pratiques et la sécurité sur le Web. Je leur parle inévitablement du petit cadenas dans la barre d’adresse de leur navigateur et le fameux « https » dans le lien lorsqu’ils accèdent notamment à des sites bancaires ou transactionnels. Mon blogue fait désormais partie de ces sites sécurisés grâce à son tout nouveau certificat SSL.

Ma décision vient entre autres du fait que Google a confirmé en juillet 2018 que son navigateur Chrome, signalera tous les sites HTTP comme étant non sécurisés. À cette époque, toujours selon le géant des technologies américain… plus de 68 % du trafic depuis Chrome sur Android et sur Windows se fait aujourd’hui via des sites Web en HTTPS.

Pourquoi avoir mis en place sur mon blogue un certificat SSL et avoir pris le temps de changer tous les liens de celui-ci pour prendre en compte cette nouvelle sécurité ? La question se pose effectivement puisque je ne propose pas de boutique en ligne pour acheter des produits ou des services et autres opérations transactionnelles.

J’ai quelques raisons à vous donner ici. Mais avant toute chose, je vous explique brièvement ce qu’est un certificat SSL et à quoi ça sert.

Le certificat SSL c’est quoi au juste ?

En réponse simple à cette question, le certificat SSL c’est un peu comme le gardien de la sécurité entre vous et le site web

Dans un contexte Web, le certificat SSL (Secure Socket Layer) est en quelque sorte une pièce d’identité associée à un domaine Internet (à titre d’exemple martinponcelet.com) et installée sur celui-ci pour sécuriser l’échange de données entre la machine distante (le « serveur » ou bien « host », la où est hébergé le site en question) et un ordinateur, une tablette ou tout autre dispositif que l’on appelle « client ».

Lorsque vous visitez un site Web sécurisé par un certificat SSL, le serveur sur lequel il est hébergé fournit à votre navigateur (Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou autres) la pièce d’identité du site en question.

Votre navigateur contacte alors l’organisme de sécurité (Autorité de certification) qui a délivré le certificat au site Web pour s’assurer que la pièce d’identité est valide et qu’elle est bien celle qui appartient au site Internet. Il génère également une clé aléatoire pour chiffrer les informations que vous envoyez au site Internet (identification sur un espace sécurisé, envoi d’un formulaire avec des informations confidentielles, etc.) qui sera le seul à pouvoir les déchiffrer et les consulter.

Vous aurez compris que l’un des avantages de cette sécurisation est d’empêcher qu’une personne ou une machine tierce puisse intercepter ces données et les consulter.

Pour en savoir plus sur la certification SSL, je vous propose cette page du Dictionnaire du Web sur laquelle je me suis basé pour cette explication : http://www.dictionnaireduweb.com/certificat-ssl/.

Ok, mais Pourquoi l’ajout de cette sécurité par un certificat SSL à mon blogue ?

D’abord, parce que l’entreprise namepros.com chez qui j’achète de nombreux nom de domaine depuis plusieurs années m’a récemment envoyé un courriel. Celui-ci annonçait la disponibilité d’un certificat SSL gratuit pour tous les nouveaux plans d’hébergement. Et puis que je devais mettre en ligne www.motofripes.com et www.friperiemotarde.com, deux sites ayants boutique sur la toile, je me suis dit… Go! C’est le temps.

Cette offre, rendue possible grâce à l’initiative « Let’s Encrypt » de l’Internet Security Research Group (ISRG), une alliance de plusieurs entreprises informatiques d’envergure (Mozilla, Cisco et même Facebook en font partie) qui a pour objectif de mieux sécuriser Internet.

Le groupe propose un programme permettant d’acquérir un certificat SSL gratuit, reconnu par tous les navigateurs Web, qui peut être mis en service automatiquement en évitant toutes les procédures complexes habituelles pour le mettre en place sur un site Internet. Le programme a été lancé en version finale en 2018 après avoir connu un grand succès au près des internautes et webmestre (ou si vous le préférez; webmaster).

Bon, je ne vous cacherez pas que la gratuité a d’abord capté mon attention !

Cependant, j’ai aussi pensé qu’il serait bon d’apporter une sécurité supplémentaire à la partie administrative de mon blogue sous WordPress, de même qu’à l’échange des informations des visiteurs sur mon site qui communiquent souvent avec moi par mon formulaire de contact.

Par ailleurs, dans le but de rendre le Web plus sûr, Google en 2014 qu’elle favoriserait désormais sur son moteur de recherche les sites Internet en HTTPS. On peut constater aujourd’hui effectivement que le positionnement des sites sécurisés a généralement été priorisé au classement.

Enfin, puisque je traite régulièrement de sujets informatiques liés à la sécurité, pourquoi ne pas donner le bon exemple en participant moi aussi à cette initiative pour que le Web devienne plus sécuritaire ?

Si vous voyez encore des liens « internes » sur mon site qui dirigent vers la version « http » de celui-ci plutôt que celle en « https », merci de m’en informer. En ce qui concerne les liens externes (publiés notamment sur les réseaux sociaux), ils devraient tous se rediriger automatiquement vers la version sécurisée de mon blogue.

Référence utile : Pour les lecteurs intéressés à faire de même sur leur site Internet, je vous propose de consulter cet article de @WPformation qui m’a été utile : http://wpformation.com/wordpress-http-https/ ou si vous préférez, d’entre en contact direct avec moi.

Intéressant, pour les adeptes de jeux de cartes

Cette explication fait pourtant, bien du sens!
Je viens d’apprendre ceci, le sens original du jeu de cartes:
52 cartes pour 52 semaines dans l’année.
4 couleurs pour chaque saison et donc 13 semaines par saison.
Si l’on additionne chacune des cartes (as+as+as+as+deux+deux +trois+sept+huit…. et etc ) du jeu on obtiendra 364.
Le jeu de cartes est un calendrier agricole qui nous renseignait sur les semaines et les saisons.
À chaque nouvelle saison, c’était la semaine du roi, suivie de la semaine de la reine, du valet et ainsi de suite jusqu’à la semaine de l’AS qui changeait de saison et on recommençait avec une nouvelle couleur.
Les jokers servaient aux années bissextiles.
Comment transformer votre code postal en ZIP code aux USA ?

Le saviez-vous ? / Did you know ?

English to follow…

Français:

Si vous sillonnez les routes des États-Unis? Quand on vous invitera à entrer votre code postal à 5 chiffres lors du remplissage de votre réservoir d’essence… Entrez les trois premiers chiffres de votre code postal (quand le code ZIP vous est demandé) + 00.

Par exemple : A2B 3C4 + 00 = 23400 et Bin-GO!

English:

If you are on the roads in the USA… just enter your 5 digit postal code when you fill up your gas tank, and enter the first three letters of your postal code (when ZIP is been asked) + 00.

For example: A2B 3C4 + 00= 23400 and Bin-Go!

 

Canadian Card Holder

J’étais un sceptique du iPad, aujourd’hui je ne pourrais vivre sans lui.

Il est difficile de croire que l’iPad et les centaines de tablettes qui sillonent notre quotidien n’existe que depuis 2010. En effet c’est le 3 Avril 2010, que Apple lance sur le marché grand publique la version originale de son iPad, un coup d’envoi tourbillonnant d’innovation dans un espace qui était auparavant destiné uniquement à une niche, expérimental, et des produits carrément bizarres. On pourrait toujours prétendre que les tablettes iPad et les autres comme lui, sont destinés à un public de niche, mais il est clair que les tablettes tels que nous les connaissons aujourd’hui ont touché une corde sensible avec les masses. Apple a lui seul a vendu 100 millions d’iPads entre avril 2010 (lancement du iPad original) et octobre 2012.

Pourquoi recommander quelqu’un sur LinkedIn.com ?

C’est une façon de reconnaitre la travail de quelqu’un. De plus les recommandations les aident à se faire remarquer des recruteurs et à renforcer leur profil. Donc, si vous avez été satisfait(e) de notre collaboration, auriez-vous la gentillesse de rédiger une brève recommandation que je pourrai publier sur mon profil professionnel LinkedIn ? Je reste à votre disposition pour toute autre information.

Vous pouvez tout simplement utiliser ce lien pour rédiger quelques mots à mon sujet: Recommandez-moi, sur Linkedin.com s.v.p.

Je vous remerci à l’avance pour votre participation.

Martin Poncelet