De la part d’un Trou du Cul

Si mes gestes font CHIER.

Si ce qui sort de ma bouche, c’est de la MERDE.

Alors OUI, cesse de te demander qui de nous deux est le TROU du CUL.

C’est encore TOI et pour cette raison que je te FLUSH!

Roboform = 6 Mois gratuit!!!

WOW!!!

J’utilise RoboForm Password Manager et je l’adore; Je pense que vous l’aimerai vous aussi!
En tant que nouvel utilisateur, lorsque vous achetez un abonnement RoboForm Everywhere en utilisant mon lien de parrainage, vous recevrez 6 mois supplémentaires GRATUITEMENT!

Achetez et apprenez-en plus sur RoboForm Everywhere:
https://www.roboform.com/lp?frm=offer-everywhere-referral&refid=rfo_198824
ou
Achetez directement ici:
https://online.roboform.com/login?authReturnUrl=pums_rf_refer&refid=rfo_198824&lang=fr

Auriez-vous besoin de coupons pour finaliser vos achats?

Il est facile de dépenser de l’argent en ligne. Mais tirer le meilleur parti est une autre histoire!
Faites-vous des achats en ligne? La réponse est sans doute OUI tout comme-moi!!!

Mais vous… Connaissez-vous Honey ou Coupert ?

Deux extensions de navigateur que j’utilise et qui recherche et applique automatiquement les meilleurs codes promotionnels à la caisse, et ce en un seul clic.

1) Honey: https://www.joinhoney.com (appartient à la famille PayPal)

2) Coupert: https://www.coupert.com

Une autre belle façon de faire des économies 😉

Êtes-vous préparez pour une deuxième vague?

Coronavirus : Un souche ou une source inépuisable ?

La COVID-19 a bouleversé nos comportements et il faut désormais apprendre à le côtoyer au quotidien.

Si une deuxième vague est à prévoir, des jours meilleurs le seront aussi… du moins pour ceux qui s’y prépareront dès maintenant, soutiennent les experts.

En effet, la crise de la COVID-19 nous à forcé à faire des choses auxquelles nous ne sommes pas habitués tel que : maintenir une distance entre nous, demeurer chez sois, travailler à distance, et encore… En fait, elle nous à obligé a mettre de côté, bon nombre d’aspects de nos vies et a réfléchir sur des moyens différents de procéder. Nous avons mis de côté les voyages, les fêtes, les sorties, la cuisine et même amis et famille au profit de l’hygiène. Mais cette crise devrait aussi nous faire réfléchir à «l’après»! La grande question à se poser est : à quoi ressemblera cet après?

Oui, je suis à la tête d’une agence proposant la conception de sites web pour mes clients

Je vais garder cette discussion aussi transparente et objective que possible afin que je puisse vous aider à comprendre à quoi s’attendre de nous et des autres concepteurs de sites Web.

Je suis loins d’être l’expert qui saura y répondre. Mais je suis et certains qu’il y à parmi mes lecteurs qui savent et vous diront que, ma force c’est la mise en place rapide et efficace d’outils et de sites WEB et la gestion des réseaux sociaux les plus fréquenté en affaire. En outre, avec un minimum de recherche on peut aisément trouver nos réponses grâce aux médias, qu’ils soient traditionnels réseaux sociaux, et ce même si ce n’est pas sur ces derniers qu’on retrouve normalement la sagesse incarnée. Une chose est bien certaine, les chercheurs sonnent l’alerte et les risques sont grands. Ce qui à pour effet de diviser en deux écoles de penser, les réflexions actuelle sur l’après qui optimisment, rappel le #CAVABIENALLER et celui pessimisme, comme en témoigne cet article qui sème déjà la terreur. Vous, lequel serez-vous ?

https://www.journaldemontreal.com/2020/05/05/une-nouvelle-souche-du-virus-plus-contagieuse-des-chercheurs-sonnent-lalerte

Bon, maintenant pour ma part, j’ai moi aussi quelques questions qui s’adresse aux gens d’affaire et commerçants d’ici

Êtes-vous prêt à traverser cette prochaine vague advenant qu’elle aie lieu ?

C’est le temps d’y penser, car cette réflexion devrait vous obliger à vous poser les questions essentielles quant au système économique actuel. Alors serez-vous de ceux qui interpréterez la ou les prochaines vagues comme une «souche» inépuisable de petits soldats nous faisant une guerre sans merci ou si vous opterez pour un virage tout azimut en considérant qu’il s’agit d’une «source» inépuisable d’opportunités intéressante afin de voir, penser et exercer la déconstruction de nos habituelles paradigmes.

Avec la crise actuelle liée à la COVID-19, il est plus que jamais nécessaire pour les détaillants québécois d’avoir une visibilité en ligne et dans le meilleur des cas, d’avoir un site web transactionnel afin de vendre leurs produits en ligne. Plusieurs études récentes ont d’ailleurs démontré que le commerce en ligne ne s’est jamais aussi bien porté que maintenant, surtout en cette période de confinement, où une bonne partie des consommateurs se retrouvent à la maison.

Avez-vous réussi à hausser signativement votre chiffre d’affaire durant la période de la COVID-19 ?

Car plusieurs ont réussi! Absolunet a par exemple dévoilé son rapport COVID-19 et e-commerce au Québec et au Canada. Le rapport décortique l’impact du coronavirus sur le commerce électronique, secteur par secteur :

  • + 105 % dans les « articles de sports » ;
  • + 106 % dans le « meuble et les articles de maison » ;
  • + 160 % dans « l’alimentation et la restauration » ;
  • + 161 % dans les « appareils ménagers, électroniques, matériaux de construction et rénovation » ;
  • L’industrie du vêtement enregistre quant à elle la croissance la plus « faible », avec +16 %.

Le trafic a par contre baissé, alors que les internautes québécois semblent plus décisifs ; moins de magasinage, plus d’achats.

Avez-vous un site web ?

Il est claire que les commerçants aillant tiré leurs épingles du jeux sont ceux qui offraient déjà leur présence sur la toile. Les autres, ce sont ceux qui rapidement ont compris que pour faire vivre son entreprise durant cette période, que ce ne serait pas sans un «Virage Numérique». Donc un site signé et daté de notre aire! Et si vous me répondez positivement mais que votre entreprise affiche sa présence sur facebook, instagram ou tout autres média sociaux, dit vous que vous avez un très grand besoin de mes conseils! Bien sûr vous êtes présent, mais tristement vous ne pourrez efficacement gérer votre carnet de commande et donc sa production et que dire de la gestion du paiement?! Cependant, dites-vous que vous êtes dans la bonne voie si vous considérez l’un d’eux comme un complément à votre vitrine électronique.

Vous voulez prendre le virage numérique ?

À titre de “gestionnaire, facilitateur et technologue” de concert avec mes partenaires je vous offre un nouveau service d’accompagnement gratuit pour améliorer vos outils numériques ou pour optimiser votre présence sur le web. Ce service s’adresse aux commerçants du Québec et prendra la forme d’un accompagnement personnalisé.

Faites-moi part de votre intérêt en communiquant avec moi. Puis mon équipe communiquera avec vous au cours des prochaines semaines pour valider votre admissibilité et évaluer vos besoins.

La question à 1,000 $ ; combien coûte un site web ?

Je sais que vous aimeriez avoir une réponse simple et rapide. Voici la partie décevante… Il n’y en a pas!

Il n’y a pas de réponse facile parce que les prix varient en fonction d’une tonne de facteurs.

Mais laissez-moi vous dire que si vous êtes de ceux qui croient encore qu’en 2020 un site web coûte Dix Mille Piastre (10,000 $), vous êtes complètement désinformé !

Et Le Panier Bleu dans tout ça ?

Le Panier Bleu, est une initiative soutenue par le gouvernement du Québec, dans le bût de dynamiser le commerce électronique local. Actuellement dans sa phase de lancement, lepanierbleu.ca se veut un répertoire complet des commerçants locaux partout dans la province. Un puissant moteur de recherche sera rapidement ajouté pour permettre de repérer les produits vendus chez nos commerçants et ainsi simplifier comme jamais l’achat local. C’est aussi un outil universel pour identifier facilement les commerçants locaux qui, pendant la crise, maintiennent leurs activités de vente. Le premier objectif du Panier Bleu est de guider les consommateurs vers les commerçants québécois afin de stimuler leurs ventes.

En autres mots, le projet du Panier Bleu, n’est ni plus ni moins qu’un gros bottin indexé, rassemblant les commerçants locaux du Québec, qui se seront inscrit sur cette nouvelle plate-forme… Mais vous devez savoir que pour qu’elle soit efficace, il vous faut donc avoir une visibilité et mieux encore, une vitrine en ligne sur la toile internet.

Parlons d’achat local ;-)

Je suis Martin Poncelet, un gestionnaire, facilitateur et technologue web, pouvant vous venir en aide avec vos futurs projet web à des prix très compétitifs et surtout bien moins élevé que vos gains en ventes et profits. Et je mon équipe, incluant moi… Sommes tous fabriqués ici, au Québec!

Alors ou vous retrouvez-vous lors de la prochaine vague ?

Nous sommes en mesure de vous aider maintenant, nous avons établis des kits web pour palier aux besoins de commerçants en quête d’un virage technologique sans casse-tête, alors ne manquer pas l’occasion de surfer sur la prochaine vague et communiquez avec moi par courriel ou en composant le 514.799.4150 sauf si, vous voulez essayer de vous garder la tête hors de l’eau encore une fois, pris par le tourbillon des tumultes à venir. Tout est toujours une question de réflexion et de choix!

Protection gratuite de niveau d’entreprise pour tous les Canadiens

l’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet



Accès anticipé :

Protection gratuite de la confidentialité et contre les logiciels malveillants offerte aux Canadiens

À titre de titulaire d’un nom de domaine .CA, vous nous connaissez sûrement comme gestionnaire du registre .CA. Ce que vous ne savez peut-être pas à notre sujet, c’est que l’ACEI joue un rôle important dans la protection de l’Internet au Canada, un rôle que nous avons décidé d’élargir pour vous protéger, vous et votre famille, en ligne.

 

Alors que nous faisons tous de notre mieux pour composer avec ces temps difficiles, nous présentons à nos titulaires de domaine .CA une offre exclusive : l’accès anticipé à notre nouveau service, le Bouclier canadien de l’ACEI.

 

Qu’est-ce que le Bouclier canadien?

 

Le Bouclier canadien est un service gratuit qui fournit aux Canadiens une protection contre les logiciels malveillants et l’hameçonnage ainsi que la préservation de la confidentialité du DNS de leurs réseaux mobiles et à domicile.

 

Pourquoi l’ACEI fait-elle cela?

  1. Pour protéger les Canadiens contre la hausse vertigineuse des menaces à la cybersécurité dans le monde entier, particulièrement durant cette période où un grand nombre de personnes travaillent ou étudient à la maison.
  2. Pour réduire notre dépendance des sociétés étrangères en ce qui a trait à l’infrastructure DNS essentielle (et personnelle).
  3. Pour offrir aux Canadiens des options au moment de choisir un Internet fiable, notamment celui qu’offre une organisation canadienne sans but lucratif n’ayant aucun intérêt à monnayer leurs données.

 

D’accord, vous m’avez convaincu. Que dois-je faire pour l’obtenir?

 

Lisez notre guide de configuration où vous trouverez les étapes à suivre pour configurer les installations IPv4, IPv6 et DoH pour tous vos appareils.

 






facebook

twitter

youtube

est l'organisme qui gère le registre des noms de domaine .CA du Canada, élabore et applique les politiques qui soutiennent la communauté Internet du Canada et représente le domaine .CA sur le plan international. Vous recevez ce courriel puisque vous avez un compte avec l'Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI) ou puisque vous êtes membre de l’ACEI.

 

979, rue Bank, bureau 400, Ottawa (Ontario) K1S 5K5 Canada

| 1-877-860-1411

Copyright © Autorité canadienne pour les enregistrements Internet 2020.

Tous droits réservés.

Mes Compétences

Vous pouvez consulter et télécharger ici, mon curriculum vitae ou lire les recommandations faites à mon sujet.

J’ai une solide expérience dans le domaine des technologies de l’information, ainsi que la logistique et des achats. J’ai géré des budgets et négocié de nombreux contrats.

En informatique, je suis très compétent dans les domaines de la gestion d’un parc informatique (matériel et logiciels), de la téléphonie ainsi que les dernières tendances. Je sais aussi transmettre mes connaissances, je donne parfois des séminaires de formation à des petits groupes. Je connais bien les rouages du Web et des serveurs qui hébergent leurs sites. Depuis quelques années, je me perfectionne de jour en jour en mettant en ligne de nouveaux sites en utilisant des technologies de type CMS tel que Wix, Joomla, Bitrix ou WordPress. J’ai d’ailleurs moi-même créé ce site (www.martinponcelet.com) sur  WordPress Self-Hosted et sur la plate forme Wix, celui de mon agence Umisum Technologies.

Je suis très familier avec la suite Microsoft Office – Je suis d’ailleurs un utilisateur en puissance du logiciel Excel (ce qui me permet de faire une analyse rapide par la création de rapports à partir de sources multiples, tels l’usage de l’ODBC). J’ai également largement utilisé un serveur IBM I-Series (Syntax, PDM/CLP et SDA). Plus récemment, je me suis familiariser avec Gem-Car que j’ai représenté, vendu et pour lequel j’ai formé des clients, Lautopak que j’ai exploré, tout comme Traction DK. Ces derniers sont tous des logiciels destinés à la gestion de garages, d’ateliers mécanique ou de concessions. Je suis également familier avec Track-it, un logiciel permettant une gestion accrue de l’inventaire global d’un parc informatique “hardware/software” ainsi qu’une billetterie pour les plaintes clients. J’ai de très bonnes bases de connaissance de certains langages de programmation tel que le HTML, ASP, PHP, JavaScript.

Mes plus grandes fiertés sont d’avoir réduit l’usage de rapports imprimés papier chez Westburne en les remplaçant par des solutions de E-Report (tels que MSExcel, MSAccess, OLAP, Business Intelligence). Par la suite, de participer à un important projet de conversion à l’impression 100 % laser du parc d’imprimantes matricielles devenues coûteux et désuet. Le remplacement de ces imprimantes fut fait sur moins d’une année avec un budget très séré (environ 200 imprimantes et photocopieurs multi-fonctions) et en sachant m’entourer de bons gestionnaires qui devaient suivre le processus que j’avais mis sur pied, au travers ma propre vigilance.

Toujours chez Westburne, j’ai également, en 2005, accomplis le retrait d’une importante portion du VIEUX système (datant des années 80′s) qui servait à communiquer avec un serveur AS/400. En effet, j’ai fait retirer en province de plus de vingt (20) contrôleurs IBM 5494 (Token-Ring) ou BOSanova (TCP/IP) ainsi que leurs MUX pour les remplacer par des ThinClients qui eux furent enfin raccordés par le protocole TCP/IP à 100%!

Je suis réputé pour être rationnel, organisé, très pratique et la logique des affaires c’est ma force! Je suis le maître d’oeuvre du savoir-faire quand le chaos survient. J’ai comme atout, d’être capable de travailler sans supervision et d’également de pouvoir travailler sous pression. Non, définitivement pas un problème pour moi! J’ai d’excellentes aptitudes en relations humaines et j’excelle au service à la clientèle.

Mes premiers emplois, mes premiers dollars en poche

C’est durant mon été 1979, Je devais alors avoir entre 11 et 12 ans quand j’ai flirté pour les premières fois avec les touts premiers dollars gagnés par l’accomplissement de tâches tels que Lawnboy, jardinier parfois chez un oncle et parfois chez une tante ayants de vaste terrains à entretenir.

Rapidement, j’ai aimé cette sensation d’être récompensé de mes efforts par un salaire. Tout aussi rapidement, je recherchait plus de responsabilités tout en sachant que je serait alors mieux rémunéré, je me alors façonné des routes de journaux,m pour lesquels je devait non seulement parcourir de longues distances, en trimbalant d’immenses et surtout lourdes poches de toile, afin de distribuer des circulaires et des quotidiens imprimés (La Presse, il me semble!) pour ensuite une fois semaine, refaire ce même trajet afin de collecter ma clientèle!

Puis encore vite fait, ma réputation de p’tit gars travaillant et à son affaire, me permettait de décrocher en extra, de petits contrats de ménage, par ici et par là… en effet, j’assistait mes clientes dans leurs entretien de vitres, de murs, de planchers… Je faisait le grand ménage du printemps!

Puis, avant même l’âge légal de 16 ans pour travailler… déclaré, j’ai déniché des jobs parmi les commerces aillant appartenu à ma famille! Plongeur, Cuisinier, Rôtisseur ont entre autres, faits partie de mes emplois d’été, de soir et de week-end.

Ensuite, dès lors âgé de 16 ans… toujours de soir comme de fin de semaine et ce, jusqu’à la fin de mon CEGEP, j’ai roulé ma bosse en travaillant pour des centres de rénovations, pour des dépanneurs, pour des entrepreneurs du domaine de la construction en tant que manœuvre et dans des entrepôts à préparer des commandes.

J’ai aussi à une certaine époque, conduit une cantine-mobile… assurant la ponctualité de celle-ci, je devait livrer et vendre à temps, les produits de consommation aux travailleurs sur ma route… Je devait aussi en assurer son approvisionnement.

Puis, au début des années 1980, la vie à la grande ville m’attire et c’est alors que je me déniche une “vraie job”, dans une tour à bureau, sur la rue McGill… une agence de ventes et de marketing Lyonnaise, nouvellement installé à Montréal dans le bût de développé un marché nord américain, Créatel FORCE PLUS alors dirigé par un certain Paul Cheucle, que je rencontre et s’empresse rapidement a m’offrir ma chance en m’embauchant afin de le représenter et me permet d’offrir une service accéléré de ventes tierce additionnelle à la géante Poste Canada, qui tant aussi bien que mal… de promouvoir à l’échelle du pays, de nouveaux produits de distribution postal.

Outre son agilité à m’enseigner comment user du téléphone lors de la prospection de nouveaux clients, Monsieur Cheucle utilise aussi, un ordinateur portable et fait rouler deux logiciels sans pour autant étrangler la puissance de sa machine. Parfois ce dernier, me confit son appareil pour que je puisse me familiariser avec des logiciels tels Lotus 1,2,3 et FrameWork et y entrer des valeurs qui seront calculés sans l’aide d’une calculatrice pour être ensuite emmagasinées et être réutilisées plus tard… Hum, je suis tout simplement abasourdis par cette technologies. C’est alors que mon intérêt pour les ordinateurs m’apparut! Merci Paul pour m’avoir captivé et très sincères salutations si un jour tu lis ceci de la ou tu es maintenant, de même qu’à vous consœurs Hélène, Patricia et Christine, qui m’ont appris entre autres, à ne jamais utiliser en affaires le mot “Problème” mais en le substituant par les mots “Solution” ou “Opportunité”!